DSC5557.jpg

Jean-Sébastien Lourdais, Directeur artistique et fondateur

Diplômé du Centre Grymda en France en 1995, puis bachelier de l’Université du Québec à Montréal en danse, Jean-Sébastien présente en 2001 sa première création, Un Beau Matin du 21 juin suivie en 2002 de Défaut de fabrication. Il fonde en 2003 sa compagnie Défaut de fabrication qui deviendra Fabrication Danse en 2010 dont il assure la direction artistique. Entre 2004 et 2006, il collabore avec le sociologue Marc Laplante et crée Règlement de CompteLe Lait de la VacheToutou Kaputt et Contrôle-Réaction. Il reçois une première commande d’oeuvre auprès de la compagnie Montréal Danse, qui mène à la création Trois peaux, un trio qui sera présenté en première nord-américaine à l’ Agora de la danse à l’hiver 2012 et au Festival 30 30 Les Rencontres courts à Bordeaux. Il participe aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis, qui coproduit Vers, un spectacle solo présenté en première mondiale à Paris puis à l’Agora de la Danse.

Il participe comme chorégraphe avec l’œuvre Contrôle-Réaction au Festival Mettre en scène du Théâtre National de Bretagne, au Festival 30 30 Les Rencontres du court de Bordeaux, au Festival Les Hivernales d’Avignon, au Festival International des Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis, dans les Maisons de la Culture de Montréal, au Centre in Vancouver for Performing Arts, au Festival OFFTA à Montréal ou encore au Festival Transatlantique au Canada. Jean-Sébastien Lourdais collabore avec le Toronto Dance Theater et crée Étrange dans le cadre de l’événement Four at the Winch Que- bec, une œuvre présentée au Harbourfront Center et au Toronto Dance Theater. Étrange est nominée aux Dora Mavor Moore Awards en juin 2012.

Dès 2011, le chorégraphe débute la création de Milieu de nulle part et travaille sur les solos de six interprètes che- vronnés. La même année Jean-Sébastien Lourdais crée un solo pour la journaliste Catherine Lalonde. En 2013, il tourne au Mexique les pièces de Vers et de Trois peaux.

Pour le projet La chambre anéchoïque, Lourdais a obtenu des résidences de création au Centre Chorégraphique de Développement (CDC) de Avignon ainsi qu’aux Marches de l’été à Bordeaux.  

Parallèlement à sa démarche en création, Jean-Sébastien Lourdais collabore à titre d’interprète avec d’autres chorégraphes et metteur en scène; Daniel Léveillé, Alexandra L’heureux, Mia Maure Danse, Jemina Hoadley et Jean-Luc Terrade. Il donne également des ateliers de danse, notamment au Mexique et en France.